Engagement sociétal

Un tour du monde change un homme et le tour du monde en stop (2003-2008) a profondément changé Ludovic, lui faisant prendre conscience non seulement de son statut de privilégié ayant eu accès à une excellente éducation mais surtout du rôle qu’il pouvait jouer pour apporter son grain de sable et tenter d’améliorer un monde ne tournant pas toujours très rond. Retrouvez ci-dessous un résumé de certains des engagements sociétaux pris pendant et après son tour du monde.

TRAVEL WITH A MISSION (TWAM)
Création de TWAM

Ludovic a fondé l’organisation Travel With A Mission (TWAM) en 2012 avec l’aide d’une équipe de bénévoles.

Pour comprendre la fondation de TWAM, il faut comprendre le tour du monde en stop de 5 ans réalisé par Ludovic entre 2003 et 2008. Lors de celui-ci, il donna de nombreuses conférences dans toutes sortes d’institutions afin de partager son aventure et les apprentissages de 5 années au contact de populations locales. Pour faire ces conférences, il allait régulièrement toquer aux portes d’écoles et autres institutions. Cela marchait de temps à autre mais il perdait beaucoup de temps, ne sachant jamais quelle institution est intéressée ni qui est le bon contact au sein de telle ou telle institution.

Il s’est rendu compte parallèlement à cela que de nombreuses personnes cherchent à partager connaissances, compétences et expériences et que d’autres cherchent à recevoir.

Il y avait donc une offre, une demande, mais une difficulté de mise en relation entre cette offre et cette demande. De là est née l’idée de la création de la plateforme TWAM mettant en relation ceux souhaitant partager et ceux souhaitant recevoir (Twamhosts).

Depuis, TWAM s’est développé et met en place des actions allant bien au-delà de la plateforme qui elle est active dans plus de 100 pays. Plus de détails ici.

PEACE AND SPORT (ONG Monégasque)
Inauguration d’un programme au Timor-Leste

Ludovic a travaillé pour Peace and Sport, « L’Organisation pour la Paix par le Sport » entre 2009 et 2014 en tant que responsable des opérations terrain.

Peace and Sport, organisation à but non lucratif basée à Monaco, placée sous le Haut-Patronage de S.A.S. le Prince Albert de Monaco, cherche à utiliser et promouvoir le sport comme outil d’éducation à la paix.

Pendant ces 5 années, Ludovic travaillait en accompagnement d’acteurs locaux et internationaux sur le développement de « programmes pour la Paix par le Sport », c’est-à-dire des programmes sportifs n’ayant pas pour but de créer des champions mais surtout de meilleurs êtres humains.

Comment le sport peut favoriser la réintégration d’enfants soldats, de membres de gangs ? Comment le sport peut favoriser la cohabitation hutus/tutsis, etc. Tel fut le quotidien de Ludovic pendant toutes ces années. Plus de détails ici.

ONG VERTE, TERRE DE PAIX
Ecole Amchi au Mustang

En 2008, au retour de son tour du monde, Ludovic, parallèlement à l’écriture de son livre, a cherché à s’engager dans une association. Pendant plusieurs mois, il fut actif aux côtés des bénévoles de l’association « Ligne verte, terre de Paix » cherchant à soutenir les populations indigènes à travers le monde.

Fort de ses expériences dans plusieurs communautés « racines », que ce soit en Equateur, Colombie, au nord du Canada ou en Australie, Ludovic fut heureux d’apporter un peu de son expérience et de son énergie.

Il participa notamment à une levée de fonds pour la construction d’une école enseignant la médecine traditionnelle Amchi au Mustang (voir photo). Plus de détails ici.

ROTARY CLUB
Conférence, Rotary USA

Ludovic n’est pas Rotarien n’ayant pour le moment pas le temps de s’impliquer sur des tâches supplémentaires. Il est cependant très proche du réseau avec lequel il a collaboré à de nombreuses occasions.

Via des conférences tout d’abord, plus d’une centaine dans ce réseau à travers le monde, puis via diverses actions ponctuelles (aide ponctuelle lors d’un tremblement de terre en Indonésie, soutien à l’organisation de soirées caritatives, etc.).

« Service above self », un réseau d’individus prêts à donner un peu de son temps et de son énergie. Une belle idéologie !

CONFÉRENCES
Après une conférence, Aceh, Indonésie

Au fil de son voyage autour du monde en stop, Ludovic a vite compris qu’il disposait d’une véritable mine d’or pour approcher notamment les jeunes générations et faire passer des messages importants pour l’humanité en utilisant son tour du monde comme outil de partage.

Ainsi, Ludovic a donné quelques 350 conférences dans toutes sortes d’institutions entre 2003 et 2008 et plus de 450 depuis 2008, c’est-à-dire plus de 800 conférences pour une estimation d’audience de 100.000 personnes. Plus de détails ici.

MISSION MERE TERESA, CALCUTTA
Dispensaire Mère Teresa, Calcutta

Sans aucun doute, l’une des expériences humanitaires qui aura le plus marqué Ludovic : Ses quelques semaines de bénévolat au sein de l’un des centres de Mère Teresa à Calcutta. Au chevet des « plus pauvres d’entre les plus pauvres » comme Mère Teresa aimait les appeler, Ludovic a tenté de se rendre utile en donnant un peu de son temps et de son énergie pour aider aux tâches quotidiennes (aider à manger, à laver, aide au dispensaire, etc.). Plus de détails ici.

JOURNEES DE RENCONTRE ENTRE ONG
Journée de rencontre entre ONG, Delhi

Avant de partir pour son tour du monde, vous auriez prononcé l’acronyme ONG, Ludovic n’aurait pas pu vous en dire grand chose. Au cours de son périple autour du monde, il a cependant rencontré de nombreux « passeurs d’espoir » comme il aime les appeler, des gens ne cherchant aucune reconnaissance mais qui mériteraient de faire la une des journaux tant il changent la destinée des plus démunis.

Au cours de ses nombreuses rencontres, Ludovic s’est cependant rendu compte que toutes ces petites ONG perdaient beaucoup de temps, d’argent et d’énergie à travailler sur des projets sur lesquels des voisins ont déjà travaillé.

Cherchant à créer des synergies (1+1=3), il eut l’idée de développer des journées de rencontres entre ONG.

Au cours de son périple, 3 ont vu le jour, une à San Salvador, une à Djakarta (voir photo), une autre à New Delhi. Plus de détails ici.

MISSION HUMANITAIRE ITAMARANDIBA, BRESIL
Enfants d’Itamarandiba

Avant son départ pour son tour du monde, Ludovic avait souhaité fixer une mission humanitaire de quelques mois afin à la fois de se reposer et de se rendre utile.

Cette pause humanitaire fut réalisée en 2003 dans la petite commune d’Itamarandiba, petit village situé à 6h au nord de Belo Horizonte dans l’état du Minas Gerais au Brésil.

Durant plus de 2 mois, Ludovic travailla au sein de la préfecture sur des projets de développement et d’hygiène pour les populations défavorisées, notamment celles dans les communautés rurales.

Ludovic fit partie notamment de l’équipe ayant remporté après un appel à projets 25,000 Réais Brésilien pour la construction d’une crèche dans le village. Une grande satisfaction ! Plus de détails ici.

PROJET PÉDAGOGIQUE AVEC HÔPITAL STRASBOURG
Echange avec un patient de l’hôpital

Partir seul, certes mais pas complétement. Avant son départ, Ludovic avait décidé de partager activement son parcours. Et qu’y-a-t-il de mieux que de partager avec des enfants malades notamment de cancer, des jeunes ne pouvant sortir de leur chambre stérile pendant parfois plusieurs mois.

Le projet pédagogique mené par Ludovic a duré pendant 5 ans. 5 ans durant lesquels, il a pu partager son parcours avec des centaines de jeunes malades, parfois via l’envoi d’emails, de photos, de discussions via web-cam, etc.

Un merveilleux moyen de leur permettre de penser à autre chose que leur maladie l’espace de quelques minutes ou quelques heures. Plus de détails ici.

Add Comment

Click here to post a comment

Advertisement