Itinéraire suivi

 

Le choix de l’itinéraire fut un moment excitant. Tracer d’un doigt incertain un chemin sur une carte vierge, en imaginer les paysages, les issues en cas de problème, est un plaisir qui m’a tenu éveillé tard le soir pendant de nombreuses semaines.

J’ai finalement choisi de débuter ce tour du monde le 1er janvier 2003 par la station de ski de Val d’Isère où plusieurs de mes amis y passaient le nouvel an. Je trouvais sympa l’idée de débuter mon voyage le premier jour de l’année au milieu des montagnes Alpines. Début d’une nouvelle année, début d’une nouvelle étape de ma vie !

Je suis ensuite descendu vers Dakar au Sénégal d’où débuta ma première expérience de bateau-stop en direction du Brésil.

Mon choix de partir d’Est en Ouest fut avant tout motivé par ma volonté de m’adapter aux voiliers s’adaptant eux aux alizés.

Malheureusement, lorsqu’on fait du bateau-stop, l’adaptation au sens des alizés ne suffit pas. Il s’agit également de s’adapter aux saisons, chose que je n’ai pas faite. La grande majorité des voiliers partant vers l’Ouest le font entre les mois de septembre et décembre. Pour ma part, je me suis retrouvé à Dakar, puis aux îles Canaries et au Cap-Vert, aux mois d’avril et mai. Presque deux mois me furent finalement nécessaires avant de rejoindre le pays de la samba.

Depuis la ville de Recife dans le Nordeste Brésilien, et après avoir réalisé une mission humanitaire de trois mois dans l’état du Minas Gérais, j’ai entamé une longue ligne droite me permettant de rejoindre la ville d’Ushuaia en Argentine, la ville la plus au sud du monde.

De là, je me suis posé la question de la faisabilité du brise-glace-stop pour rejoindre le continent Antarctique puis me suis lancé dans l’aventure, une recherche qui me pris finalement 6 semaines avant de trouver mon bonheur.

Après 3 semaines passées aux côtés notamment de scientifiques sur le continent blanc, je repris ma route vers le nord traversant le Chili, le Pérou, l’Equateur, la Colombie et toute l’Amérique centrale avant de me lancer dans une tournée de conférences d’une année à travers 36 états américains et 3 provinces canadiennes. Une tournée qui me permettra de partager mon parcours et de sensibiliser plus de 20.000 enfants, étudiants et adultes aux défis planétaires à travers 114 conférences.

Une fois la tournée de conférence terminée et ne trouvant pas de bateau depuis les Etats-Unis en partance vers l’Australie (mauvaise saison), je suis redescendu vers le Panama d’où, après 6 semaines de recherche, j’ai finalement trouvé un homme seul sur son catamaran sur le point de partir vers la Nouvelle-Zélande.

Après 4 mois de traversée, et de formidables arrêts dans les îles Galápagos, en Polynésie Française, dans les îles Cook et Tonga, je parvins à trouver un cargo me permettant de rejoindre l’Australie via ma première expérience de cargo-stop.

L’Australie est un vaste pays et le stop effraie sa population du fait d’expériences macabres passées. Cinq mois à travers ce pays m’ont cependant permis de le traverser et de découvrir un certain nombre de ses parcs naturels et richesses de toutes sortes. Depuis Darwin, ville détruite en 1974 par l’ouragan Tracy et après 6 semaines de recherche, j’ai finalement trouvé un bateau me permettant de rejoindre le continent Asiatique.
Un continent Asiatique que je vais découvrir de long en large en me rendant dans quasiment tous ses pays : Indonésie, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Birmanie, Laos, Cambodge, Viêt-Nam, Chine (et Tibet), Corée du Nord, Mongolie, Népal, Inde, Pakistan, Afghanistan, Tadjikistan, Ouzbékistan, Turkménistan, Iran, Turquie avant d’entamer la dernière ligne droite à travers l’Europe : Bulgarie, Serbie, Hongrie, Autriche, Allemagne et France.

Retour à la maison le 1er janvier 2008, 5 années jour pour jour après le départ.

Pour davantage de détails sur mon parcours, vous pouvez retrouver le détail de mon voyage en photo sur la galerie photos, toutes mes brèves écrite pendant ces 5 années de voyage en cliquant ici ou toutes les newsletters en cliquant ici, dont le but était de résumer chaque étape.

Itinéraire suivi

Restons en contact !

  • widgetfb.jpg
twitterlinkedinyoutubeinstagramtwitterlinkedinyoutubeinstagram

TWAM

  • widget2bis.jpg

Des réductions

  • widget3.jpg

Recevez la newsletter trimestrielle !