13. Journées de rencontre entre Organisations non gouvernementales (ONG)

Mon aventure en stop autour du monde m’a permis d’être très mobile et en constante relation avec les populations locales.

Aussi, durant mon voyage, j’ai souvent cherché à rencontrer un maximum de responsables d’organisations non gouvernementales (ONG) menant divers projets humanitaires (réduction de la pauvreté, amélioration de l’accès à l’éducation, amélioration des conditions de vie, de l’accès aux services de santé, réduction de la violence…).

Ces nombreuses rencontres furent particulièrement enrichissantes et m’ont permis de développer une meilleure vision des problèmes sociaux, économiques et culturels existant dans les régions rencontrées (Afrique, Amérique Latine, Asie) mais surtout de connaître de nombreux projets achevés et en cours.

Beaucoup de ces ONG font un travail absolument formidable sur le terrain cherchant souvent à ne pas assister (donner diverses choses les yeux fermés) mais bien à rendre les populations autosuffisantes.

Cependant, je me suis rendu compte que de nombreuses organisations perdent beaucoup d’énergie, de temps et d’argent en travaillant sur des projets sur lesquels des ONG voisines ont déjà travaillé. L’objectif final étant pour tous d’aboutir à un monde meilleur et non pas d’être en compétition les uns avec les autres, j’ai décidé d’apporter ma modeste pierre à l’édifice en organisant des journées de rencontre devant permettre à ces directeurs d’ONG tout d’abord de se connaître les uns les autres mais surtout d’échanger des idées constructives devant aboutir à des synergies (1+1=3) et permettre une entraide profitable à tous.

Ainsi, 3 journées de rencontre ont vu le jour :

1) à San Salvador le 11 octobre 2004 réunissant des ONG venues du Nicaragua, Honduras, El Salvador et Guatemala. Logo de cet événement ci-dessous :

à San Salvador le 11 octobre 2004

2) à Djakarta (Indonésie) réunissant 27 personnes venues de 13 ONG travaillant dans les domaines de l’exclusion et de l’accès à l’éducation pour les enfants. Ci-dessous, photos prises lors de cette journée de rencontre :

à Djakarta (Indonésie)

3) à New Delhi, Inde réunissant 31 personnes venant de 17 ONG opérant dans la capitale Indienne :

à New Delhi, Inde

Les résultats furent très positifs, quelques réactions de responsables d’ONG invités ci-dessous :

Réaction de Gricelda, présidente de l’ONG CEDEC au Guatemala : « Cette journée de rencontre nous a permis d’avoir de nouvelles idées de développement et de nouvelles façons de collaborer avec d’autres organisations voisines ».

Réaction de José Gomez, président de l’ONG REMAR au Guatemala et El Salvador : « Il n’y a qu’en unissant nos forces qu’on pourra faire une réelle différence. Cette journée fut une excellente occasion de discuter des possibilités de synergies afin d’améliorer notre efficacité ».

Réaction de Shakeel travaillant dans l’ONG Aman Biradiri à New Delhi : « En Inde, nous avons un nombre incalculable d’organisations mais chacun travaille dans son coin et on ne se connaît souvent pas les uns les autres. Cette journée fut un moyen de faire connaissance et d’envisager de futures collaborations avec d’autres ».

Article de l’importante ONG Intervida présente dans 14 pays à travers le monde :

Article de l'importante ONG Intervida

L’événement fut également couvert par les médias locaux.

Outre les impacts que pourront avoir les diverses entreprises menées sur les communautés citées précédemment, ces expériences m’ont permis d’ouvrir les yeux sur les conditions de vie très difficiles des pays en voie de développement et ainsi de prendre conscience du rôle que chacun d’entre nous doit jouer afin de permettre à ces populations d’avoir accès à une éducation digne de ce nom et à des conditions de vie plus dignes, base nécessaire d’un « développement » futur.

Add Comment

Click here to post a comment