Aspects pratiques

Aspects pratiques 5 : Finances

Mon tour du monde en stop de 5 ans m’a coûté au total environ 25.000 Euros, soit une moyenne de 5.000 Euros par an.

En enlevant certains « à côtés », mon budget quotidien fut environ de 10 dollars.

2 principaux éléments m’ont permis de tenir ce budget :

1) Le transport : Faisant du stop, je ne dépensais rien en transport, sauf à l’intérieur des villes. Des dépenses donc très limitées.
2) Le logement : Jamais, à deux ou trois exceptions près, je ne suis resté dans des chambres d’hôtel à plus de 5 dollars la nuit. En fait, quasiment jamais je ne suis resté à l’hôtel dormant soit chez les locaux (la majorité du temps), sous ma tente, dans les camions ou à la belle étoile. Quelques photos de nuits originales ci-dessous :

nuits originales

A noter qu’il m’a tout de même fallu parfois aller toquer aux portes des hôtels leur proposant de travailler 2 heures (lavage de la piscine, des chambres, etc.) ou de mettre leur nom dans mon livre contre une chambre gratuite. Cela a marché à plusieurs reprises…

Le transport et le logement constituent chez la majorité des voyageurs la plus grosse partie du budget. Ces éléments furent pour moi assez minimes.

Le budget nourriture fut quant à lui réduit au minimum, mangeant la grande majorité du temps dans la rue (la nourriture de rue est souvent excellente !) pour des prix très basiques ou me nourrissant de sandwichs ou de salades achetés dans des supermarchés. Photo ci-dessous d’un repas trouvé au bord d’une route Australienne :

 repas trouvé au bord d’une route Australienne

A ces dépenses, il convient d’ajouter les cafés internet (de 30 centimes d’euros l’heure en Argentine à 25 dollars à Bora-Bora, j’ai eu toutes sortes de connexions), les visas, les vêtements ou encore les boissons de temps en temps.

J’ai quitté la France avec environ 12.000 euros. Ces 12.000 euros provenaient d’économies personnelles et de l’aide de quelques partenaires. Merci à chacun d’entre eux pour leur coup de pouce.

Le reste fut gagné parfois en donnant des conférences (mes tournées de conférences d’un an en Amérique du nord et de cinq mois en Australie m’ont permis de récolter une bonne partie de la somme manquante (voir les conférences les plus marquantes), en écrivant des articles dans des magazines locaux, en vendant des photos ou en faisant des petits boulots ici et là. Ci-dessous, quelques photos lorsque j’étais employé dans un restaurant à Ushuaia (Argentine) ou dans une auberge de jeunesse à Darwin (Australie).

Homme de ménage en Australieserveur / coupeur de pain / plongeur en Argentine (Ushuaïa)erveur / coupeur de pain / plongeur en Argentine (Ushuaïa)

A ces petits boulots, il convient d’ajouter ceux non-rémunérés qu’il m’a fallu faire pour pouvoir me faire parcourir des portions de cartes routières ou pour traverser des océans.

Equipier pour traverser les océans en voilierEquipier pour traverser les océans en voilierCaméraman et réalisateur pour me faire embarquer sur un cargo

Add Comment

Click here to post a comment

Restons en contact !

  • widgetfb.jpg
twitterlinkedinyoutubeinstagramtwitterlinkedinyoutubeinstagram

TWAM

  • widget2bis.jpg

Des réductions

  • widget3.jpg

Recevez la newsletter trimestrielle !